Foire aux questions (FAQ)

J'ai toujours voulu faire un voyage de plusieurs jours, ou un voyage de longue distance. Comment savoir si je suis prêt à relever un défi de cette nature ?

Nous recommandons vivement aux cyclistes d'avoir une expérience de cyclisme en groupe et de parcourir au moins 2 500 à 3 000 km avant l'événement. Il est également fortement recommandé qu'un cycliste ait fait au moins trois trajet de 140 km or 160 km.

Quelles sont les distances pour les 3 jours ?

  • Jour 1 : Toronto à Belleville (190 km) - ou Toronto à Port Hope (105 km) pour les cyclistes du Trajet de Départ
  • Jour 2 : Belleville à Cornwall (260 km)
  • Jour 3 : Cornwall à Montréal (130 km) - même chose pour les cyclistes du Trajet d'Arrivée

Pourquoi est-ce de Toronto à Montréal et non de Montréal à Toronto ?

Le Défi Vélo 401 a été conçu pour prendre avantage des vents dominants du nord-ouest. La plupart des jours, les cyclistes bénéficient de vents arrière légers qui leur permettent de mieux profiter de l'expérience.

Comment saurai-je si je peux trouver un peloton avec ma vitesse moyenne idéale ?

La 401 possède généralement 3 ou 4 pelotons différents qui couvrent toute la gamme des vitesses moyennes. Chaque coureur trouvera un groupe au sein duquel il pourra rouler confortablement. Consultez la page d'information sur l'entraînement pour voir les vitesses moyennes de chaque groupe.

Je n'ai jamais parcouru 260 km en une journée, comment savoir si je suis prêt pour cela ?

C'est de loin la question que nous nous posons le plus souvent. La clé réside dans la préparation et le rythme. La préparation est l'entraînement qui précède l'épreuve ; au moins 2 500 km dans les jambes et au moins trois trajets de 140 km ou plus. Cela représente 75 % de la bataille ! L'autre élément essentiel est le rythme. Un bon rythme fera la différence entre le fait que ce soit ou non le trajet à vélo le plus épique de votre vie. L'erreur la plus courante que nous voyons chez les nouveaux cyclistes est de rouler trop vite au début. Quel que soit votre rythme de 3 à 4 heures le week-end avec votre club, nous vous recommandons fortement de le réduire pendant la première partie de la journée. Le deuxième jour, attendez-vous à être en selle pendant environ 8 à 10 heures.  Certains cyclistes aiment pousser fort pendant le parcours, mais il est préférable de garder son énergie pour la fin de la journée.

Qu'en est-il de la nutrition et de l'hydratation pendant la randonnée ?

Ce que vous mangez et buvez pendant un long parcours est tout à fait personnelle et unique à votre expérience de cycliste. La seule façon de découvrir ce qui vous convient le mieux est de faire l'expérience de la route au fil du temps. Il existe de nombreux bons conseils et de nombreux produits d'hydratation et de nutrition disponibles sur le marché, ainsi que des produits à préparer dans votre cuisine. Une chose est sûre, ce que vous mangez et buvez pendant les longues journées de la 401 sera un facteur important de votre succès et de votre plaisir pendant ces journées.

Quelques conseils simples :

  1. Développez votre routine à l'entraînement et tenez-vous-y pendant le grand voyage. Le mercredi matin de la 401 n'est pas le moment de décider d'essayer de nouvelles choses.
  2. C'est la devise d'un bon athlète d'endurance : Buvez avant d'avoir soif et mangez avant d'avoir faim. En ce qui concerne l'hydratation, c'est particulièrement vrai pendant les journées chaudes et ensoleillées.
  3. Lors de longues journées comme les nôtres, il ne suffit pas de boire de l'eau et de consommer des sucres bon marché.

Voici un bon article de Carmicheal Training Systems qui donne des conseils sur la façon d'alimenter vos parcours, qu'il s'agisse de parcours d'entraînement de courte ou de moyenne durée ou de grandes journées en selle : https://trainright.com/what-to-eat-and-drink-during-bike-rides-of-any-length/?utm_source=ctsnewsletter&utm_medium=email.


 .